Qui aura la médaille Stéphane Bern ?

Ainsi il existerait donc une « Fondation Stéphane Bern pour l’Histoire et le Patrimoine », décernant depuis 2016 un « Prix de la Fondation Stéphane Bern pour l’Histoire [avec H majuscule, évidemment…] d’un montant de 5 000 euros […] destiné à récompenser un premier ouvrage d’Histoire (en français) [évidemment…] édité depuis moins de trois ans autrement qu’à compte d’auteur, à l’exclusion des romans historiques« .

Canular ? On ne sait jamais très bien par les temps qui courent… En tout cas, si c’est du fake, les complices jouent très bien leur rôle : l’Institut de France offre sa Prestigieuse Caution et Sciences po relaye l’appel à candidature.

Avant d’apprendre qui ira, dans les années futures, quémander quelques subsides auprès du médiatique mécène – puisque le décloisonnement et la « visibilité » de la recherche valent davantage que la crédibilité du métier scientifique – je suis impatient de savoir ce qu’il adviendra de la superbe médaille à l’effigie de M. Bern : trônera-t-elle sur un meuble Louis XV ou finira-t-elle sur un site d’occasions ?


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *