Archives de l’auteur : Mathieu Fulla

À propos Mathieu Fulla

Membre permanent du Centre d’histoire de Sciences Po (CHSP), Mathieu Fulla et agrégé et docteur en histoire. Il enseigne à Sciences Po Paris. Il a récemment publié « Les socialistes français et l’économie (1944-1981). Une histoire économique du politique », Paris, Presses de Sciences Po, 2016.

Pour une histoire économique du politique

L’une des ambitions principales de notre ouvrage, publié récemment aux Presses de Sciences Po, est de souligner l’intérêt d’une approche du politique par l’économie. L’histoire économique du politique, telle que nous la concevons, étudie la fabrique du discours économique d’organisations politiques – en l’occurrence les partis socialistes français entre 1944 et 1981 – de son élaboration par des « experts » à sa publicisation par les dirigeants et les propagandistes. Il s’agit, en somme, de saisir les évolutions – ou involutions – de l’usage politique que font les partis socialistes de l’économie et, simultanément, d’évaluer leur attitude face aux avancées conceptuelles de la théorie économique (keynésianisme, marxisme, « école de la Régulation »). Cette approche épistémologique permet de réinsérer les partis dans une histoire économique dont ils sont trop souvent exclus sans justification et, réciproquement, de mettre en lumière l’importance de la thématique économique dans l’élaboration des stratégies partisanes, notamment en temps de crise.

Cette appréhension du politique par l’économie dynamise des champs de recherche que l’on croyait bien connus. Les travaux d’Adam Tooze en ont fourni un exemple magistral en 2006. En remettant l’économique au centre de la compréhension du régime nazi, l’historien britannique éclaire Continuer la lecture